ARCADIUS


ARCADIUS
ARCADIUS

ARCADIUS FLAVIUS PIUS FELIX (377-408) empereur d’Orient (395-408)

Fils aîné de l’empereur Théodose le Grand et de Aelia Flacilla, il est associé dès l’âge de six ans à l’Empire par son père et proclamé auguste. Cette désignation est confirmée par sa triple nomination de consul en 385, 392 et 394. De petite taille et chétif, Arcadius est confié à divers précepteurs renommés, tels le rhéteur Themistius et le diacre Arsénius qui l’instruisent dans la religion chrétienne. Peu de temps avant sa mort, Théodose va partager l’Empire, dont la charge est trop lourde pour un seul souverain: à Honorius, son fils cadet, revient l’Occident, et à Arcadius l’Orient, avec pour capitale Constantinople. Mais derrière ces deux jeunes garçons inexpérimentés se cachent les vrais maîtres des deux Empires: à l’ouest, Stilicon, et à l’est, Rufin, préfet du prétoire qui est en compétion avec le chambellan Eutrope. Ce dernier réussit à marier Arcadius à Eudoxie, fille du général franc Baute. Bientôt les Huns envahissent l’Asie Mineure et la Syrie, pillent Antioche, tandis qu’Alaric et les Wisigoths ravagent la Thessalie et prennent Athènes. Rufin est éliminé et Eutrope, devenu le vrai maître de l’Empire romain d’Orient, traite avec Alaric en 395. Mais quatre ans plus tard, il est exilé à Chypre, sous l’accusation de complot que porte contre lui Stilicon. Ce dernier s’allie avec les Goths et exige d’Arcadius l’exécution d’Eutrope, ainsi que le renvoi d’Aurélien, le nouveau préfet du prétoire. Les Goths occupent Constantinople, mais ils sont massacrés en 400. Dès lors, Arcadius peut enfin régner loin des influences et des complots qu’il a connus depuis la mort de son père. Il se montre hostile à l’hérésie arienne et devient un persécuteur acharné du paganisme. Il fait détruire les temples et bâtit sur leurs décombres des églises, en dépit de la résistance des populations. Il est secondé dans son action par Jean-Chrysostome, patriarche de Constantinople, en dépit de l’hostilité d’Eudoxie qui réussira à faire exiler par deux fois l’archevêque. À sa mort, survenue quatre ans après celle de son épouse, Arcadius laisse trois filles et un seul fils, le futur empereur Théodose II le Jeune. Premier empereur de Byzance, Arcadius a cherché à défendre l’indépendance de l’Empire face aux ambitions de Stilicon, préfet d’Honorius, et à maintenir par la négociation directe avec les chefs des armées barbares, comme Gaïnas, chef des Goths et Alaric, chef des Wisigoths, l’intégrité du territoire. Signe des temps que cette acceptation, au sein même du palais impérial de Constantinople, de Barbares à peine romanisés, signe des temps que cette division de l’Empire en deux entités distinctes, aux idéologies politiques et religieuses déjà adverses, signe des temps qui marque la fin de l’ère antique et les débuts du Moyen Âge.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arcadĭus — Arcadĭus, 1) Sohn des Theodosius, geb. 377 in Spanien; wurde durch seines Vaters Theilung zwischen ihm u. seinem Bruder Honorius 395 Kaiser des Orients; ein üppiger u. in Folge seiner klösterlichen Erziehung schwacher, träger, bigotter Mann,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Arcadĭus — Arcadĭus, Sohn Theodosius d. Gr. geb. 377 in Spanien, wurde nach dem Tode seines Vaters 395 Kaiser des oströmischen Reiches, während sein Bruder Honorius das weströmische erhielt. A entfaltete zwar großartigen Pomp, war aber unfähig zu regieren.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Arcadius — Arcadĭus, 1. oström. Kaiser, 395 408, geb. 377, Sohn des Kaisers Theodosius d. Gr., erhielt bei der Teilung des Röm. Reichs 395 den Orient. A. überließ die Regierung seinen Ministern Rufinus und Eutropius, zuletzt seiner Gemahlin Eudoxia; er… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Arcadius — Arcadius, Sohn des Kaisers Theodosius, Kaiser der östl. Reichshälfte von 395–408, üppig, unkriegerisch, zuerst von seinen Ministern Rufinus, Eutropius und Gainas, zuletzt von seiner Gemahlin Eudoxia geleitet, entledigte sich der drängenden… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Arcadius, St. — Arcadius, St., Martyrer unter Diocletian 312 n. Chr., Gedächtnißtag 12. Jan …   Herders Conversations-Lexikon

  • Arcadius — Arcadius,   oströmischer Kaiser, Arkadios.   …   Universal-Lexikon

  • Arcadius — Infobox Roman emperor name =Arcadius full name =Flavius Arcadius (from birth to accession); Flavius Arcadius Augustus (as emperor) title =Emperor of the Byzantine Empire caption =Idealising bust of Arcadius in the Theodosian style combines… …   Wikipedia

  • Arcadius — Büstenfragment des Arcadius aus dem Alten Museum, Berlin Flavius Arcadius (auch gräzisiert Arkadios Ἀρκάδιος, * um 377 in Spanien; † 1. Mai 408 in Konstantinopel) war zwischen 395 und 408 Kaiser der Osthälfte des Imperium Romanum …   Deutsch Wikipedia

  • Arcadius — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Arcadius », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Personnages Arcadius (1932), pseudonyme de l… …   Wikipédia en Français

  • ARCADIUS — I. ARCADIUS Episcopus, Ephesino Concilio interfuit, ab Episcopo Romano Caelestino missus, etc. Tom. 2. Concil. Item, Archiepiscopus Bituricensis, A. C. 542. Item, Senator Arvernas, qui auditô, de morte Dieterici, rumore, Childebertum sollicitavit …   Hofmann J. Lexicon universale


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.